CLUBE AUTOCARAVANISTA ITINERANTE

FORUM DO CAI
 
InícioInício  PortalPortal  FAQFAQ  BuscarBuscar  Registrar-seRegistrar-se  Conectar-seConectar-se  

Compartilhe | 
 

 VISTO NO FACEBOOK

Ver o tópico anterior Ver o tópico seguinte Ir em baixo 
AutorMensagem
Haddock

avatar

Mensagens : 24
Data de inscrição : 15/03/2010
Idade : 70
Localização : Azeitão

MensagemAssunto: Re: VISTO NO FACEBOOK   Qui Mar 18, 2010 11:05 am

Dematos escreveu:
E agora faz também parte o Errante. É o duo maravilha...
...vozes de burro não chegam ao céu...

Mas lá que "zurram" muito é uma verdade. Eu creio que eles continuam a pensar que por trás destes desenvolvimentos todos se encontra o LNC e como é o ódio de estimação deles!!!
Voltar ao Topo Ir em baixo
http://vitorsilva.blogspot.com/
Dematos

avatar

Mensagens : 57
Data de inscrição : 14/03/2010
Idade : 60

MensagemAssunto: Re: VISTO NO FACEBOOK   Qui Mar 18, 2010 11:00 am

céu...


Última edição por Dematos em Qua Maio 25, 2011 5:26 pm, editado 1 vez(es)
Voltar ao Topo Ir em baixo
Haddock

avatar

Mensagens : 24
Data de inscrição : 15/03/2010
Idade : 70
Localização : Azeitão

MensagemAssunto: VISTO NO FACEBOOK   Ter Mar 16, 2010 11:06 pm

Autor: Raul Lopes
Em França várias Câmaras Municipais foram condenadas pelo Tribunal administrativo por adoptarem "expedientes" destinados a discreminar as autocaravanas (para ver o documento carregue no link abaixo).
Tempos houve em que por cá alguém tentou (em vão) seguir uma estratégia parecida. Enquanto isto há quem se continue a divertir a criar clubezinhos de
amigos...
Entretanto (e pondo de lado o veneno) é de registar a utilidade do artigo em Eurocampingcar.com que publicamos em seguida:
STATIONNEMENT DES CAMPING-CARS
LA BAULE, NICE ET CANNES CONDAMNEES PAR LE TRIBUNAL ADMINISTRATIF
Après plusieurs années de procédure du Comité de Liaison du camping-car (C.L.C) à l’encontre des
villes de La Baule, Nice et Cannes, qui ont édicté des arrêtés municipaux illégaux, les Tribunaux
administratifs de Nantes et de Nice viennent de condamner ces trois communes à abroger
leurs arrêtés.
Ces décisions démontrent qu’aucune ville, pour emblématique qu’elle soit en terme de tourisme
« haut de gamme » et de réputation internationale, ne peut se soustraire à l’accueil de tous les
touristes dans leur diversité.
Ces jugements démontrent que l’interdiction n’est plus une solution pour les maires et que les
tribunaux sont conscients de la discrimination exercée envers les camping-cars et leurs occupants.
Une jurisprudence très positive pour le Comité de Liaison du Camping-car est donc établie ; celle-ci va
soutenir les actions du C.L.C dans sa lutte pour la reconnaissance et le respect des droits des
camping-caristes.
La Baule :
L’installation de portiques, autrement appelés barres de hauteur, est remise en cause
Le 18 Décembre 2009, le Tribunal Administratif de Nantes a condamné la commune de la Baule-
Escoublac à abroger son arrêté du 24 Juin 2005 interdisant l’accès et le stationnement des campingcars
à sept parkings par des portiques limitant le passage des véhicules à 2m de hauteur.
Les considérations d’ordre général (stationnement et sécurité), ne satisfont pas à l’obligation de
motivation prescrite par les dispositions du Code général des collectivités territoriales.
(art. L.2212-1 ; L-2212-2 ; L.2213-3).
Le Tribunal n’associe pas sa décision d’une injonction sous astreinte de retrait des portiques mais
indique que leur enlèvement découle de l’abrogation même de l’arrêté.
La commune de La Baule est condamnée à verser la somme de 1 200 € au C.L.C
Nice :
De très nombreuses voies interdites sans motivation
L’arrêté du 13 Avril 1999 est annulé par décision du Tribunal Administratif de Nice du 26 Janvier 2010.
L’interdiction couvrait un grand nombre de places, chaussées, accotements et dépendances de voies
ouvertes à la circulation, ainsi que trois sites classés de la commune. Etait également considéré
comme abusif tout stationnement supérieur à 24h consécutives.
(Code de l’urbanisme art. R-443-1 ; R-443-3 – Code général des collectivités territoriales art. L 2213-2)
2
La légalité de l’arrêté a été mise en cause par le Tribunal arguant que l’avis du conseil municipal n’a
pas été pris et que la Commission départementale de l’action touristique n’a pas été consultée.
L’absence de motivation est également mentionnée dans la décision de justice. En effet, leur
dimension ne justifie pas en elle-même la raison pour laquelle elle serait de nature à entraver la libre
circulation et le stationnement des camping-cars.
La commune de Nice est condamnée à verser la somme de 800 euros au C.L.C
Cannes :
Procédure entachée d’illégalité et disproportion des interdictions
Par son jugement rendu également le 26 janvier 2010, le Tribunal Administratif de Nice annule l’arrêté
du 12 Juillet 2006 réglementant le stationnement des camping-cars à Cannes.
Cet arrêté concernait un nombre très important de voies et places publiques, ainsi que trois sites
« classés » de la commune. L’arrêté de Cannes interdisait une grande partie du centre ville ainsi que
les sites d’intérêt touristique reconnus de tous.
(Code de l’urbanisme art. R-443-1 ; R-443-3 ; R 443-10 - Code général des collectivités territoriales art. L 2213-2)
La prise de l’arrêté est entachée d’une procédure irrégulière car l’avis du conseil municipal et de la
Commission départementale de l’action touristique n’ont pas été sollicités.
Mais le tribunal retient surtout le caractère général et abusif de l’interdiction, la disproportion de celleci
face aux objectifs poursuivis et l’absence de motivation.
La commune de Cannes est condamnée à verser la somme de 800 euros au C.L.C
Les multiples actions du Comité de Liaison du Camping-car ont contribué à l’accueil convenable des
camping-cars dans de nombreuses municipalités. Celles-ci se réjouissent de recevoir la clientèle des
camping-caristes qui voyage à longueur d’année, consomme sur place et génère des retombées
économiques locales.
Depuis une dizaine d’années, près d’une cinquantaine de communes ont abrogé leurs arrêtés
municipaux suite à des courriers, des rencontres informatives, voire des recours gracieux dans
certains cas.
Les Tribunaux administratifs ont été saisis, pour les communes les plus réfractaires, qui ont conclu à
l’illégalité des arrêtés, leur caractère abusif et discriminatoire et l’absence caractérisée de motivation
des interdictions.
Avec ces trois nouvelles décisions de justice, la poursuite des actions dédiées au stationnement du
camping-car, véhicule automobile à part entière soumis à la même législation qu’une voiture
particulière, sera clairement f
avorisée.
É de meditar, digerir com atenção e ver o que se pode fazer com isto em Portugal
Voltar ao Topo Ir em baixo
http://vitorsilva.blogspot.com/
Conteúdo patrocinado




MensagemAssunto: Re: VISTO NO FACEBOOK   

Voltar ao Topo Ir em baixo
 
VISTO NO FACEBOOK
Ver o tópico anterior Ver o tópico seguinte Voltar ao Topo 
Página 1 de 1
 Tópicos similares
-
» Curta a nossa página no Facebook
» filtro biológico de fundo.porque ele é tão mal visto?
» Quantas espécies tens visto em Portugal continental?
» Criadores de Calopsitas Rio de Janeiro
» Patativa - Chorão

Permissão deste fórum:Você não pode responder aos tópicos neste fórum
CLUBE AUTOCARAVANISTA ITINERANTE :: Outros Assuntos :: Autocaravanismo-
Ir para: